Visitez le site du photographe Sandro di Carlo Darsa

Actualités » Actualités » Actualités Dom'Asile 2011


PDF Imprimer Envoyer

Demander l'asile en France: un parcours du combattant!

La Coordination Française pour le Droit d'Asile publie ces jours-ci un rapport édifiant sur les conditions d'accueil des demandeurs d'asile en France. Ce rapport, qui se fonde sur une enquête réalisée dans 15 régions françaises entre mai et novembre 2012, confirme la profonde dégradation des conditions d'accueil des demandeurs d'asile.

"Les premières victimes de cette profonde détérioration du dispositif d’accueil des demandeurs d’asile sont bien évidemment toutes les personnes qui ont besoin d’une protection et qui sont venues en France en pensant la trouver. La France, terre d’asile, n’est plus que l’ombre du pays des droits de l’homme qui savait accueillir les persécutés et les victimes des dictatures. Aujourd’hui, elle les tolère, faute de savoir quoi en faire, en les traitant très mal quand elle ne les maltraite pas.


Il y a, dans cette évolution, l’effet d’un état d’esprit général beaucoup plus rétif que jadis à l’accueil de l’étranger, et donc du réfugié.
Mais il y a aussi une logique technocratique, parfois sourde et aveugle, qui n’entend pas ou ne veut plus entendre ce que la société civile peut dire et conseiller, ce que les associations – dans leur diversité, leurs forces, leurs fragilités ou leurs maladresses – peuvent analyser et comprendre des raisons de cette dégradation, ce que les associations peuvent imaginer comme propositions concrètes pour y faire face.


Après le changement de majorité issu des élections du printemps 2012, on peut penser qu’une réforme de l’asile verra le jour en 2013. Elle est indispensable.

Ce rapport, accompagné des propositions de la Coordination française pour le droit d’asile, se veut être un outil pour les associations, les syndicats, mais également pour les nouveaux responsables en charge de ces questions, afin que, d’un diagnostic précis, puissent être élaborées, décidées et mises en oeuvre des mesures permettant de restaurer un accueil digne et respectueux de ceux qui demandent le bénéfice d’un des principaux outils de protection des droits de l’Homme : la Convention de Genève sur les réfugiés." Extrait de l'introduction

Pour lire le rapport, c'est ici...