Visitez le site du photographe Sandro di Carlo Darsa
PDF Imprimer Envoyer
La coordination française pour le droit d'asile (CFDA) lance un cri d'alarme aux pouvoirs publics et aux parlementaires face à la crise de l'accueil des demandeurs d'asile en France.

Au moment où le ministre Eric Besson se félicite de l'accueil des demandeurs d'asile, partout en France, des centaines d'entre eux sont à la rue. A Angers, Bordeaux, Cergy, Metz, Paris, Calais ou Tarbes, ces personnes sont contraintes de dormir dehors ou de squatter des bâtiments vétustes en dépit des obligations de la France  de leur garantir des conditions d'accueil décentes, obligations pourtant rappelées régulièrement par les juridictions compétentes à l'occasion de condamnations répétées de l'Etat. Ces conditions de vie ont notamment pour conséquence une dégradation importante de l'accès aux soins et du suivi du traitement des personnes malades.

Le projet de loi de finances 2010, bien qu'en hausse de 12% pour l'asile, ne prévoit pas une hausse des crédits suffisante pour permettre à la France de respecter ses obligations.

Pour lire le communiqué de la CFDA, cliquer ici.